jeudi 24 novembre 2011

Les vieux c'est mon dada

Moi aussi, comme Kreun le modeste, j'aime bien faire des gribouillis...
Quoi "Encore?"??? Laissez moi m'épanouir avec mes vieillards, merde...





Tiens, y en a un qui a un petit côté Omar Sharif... la moustache sans doute...






Ah, en fait non.

Omar m'a tuer avec cette photo. Il me fallait absolument un prétexte pourri pour la poster.

(Oui, le soir quand je m'ennuie, j'aime bien trifouiller sur le ouèbe et chercher des photos de vieux acteurs égyptiens torse-poil... )

mardi 22 novembre 2011

Brève phénoménologie du taxeur de clopes




Clique donc, mon ami...
Rhaa j'aime pas quand ça s'affiche en petit comme ça.
Une fois de plus, va plutôt zoomer par

samedi 19 novembre 2011

La France a un incroyable talent



Parce que je suis une fille sérieuse qui a toujours soif d'apprendre, j'ai investigué sur la popularité de cette fameuse marque en Egypte (enfin, j'ai tapé "vache qui rit Egypte" sur Google, quoi...), et j'ai donc appris que "La vache qui rit" était le surnom que les égyptiens donnaient à Moubarak.

Sur le site "les coulisses de la culture", ils expliquent: "La comparaison entre Moubarak et l’effigie de la vache qui rit est une comparaison récurrente en Egypte. A la fin des années 1970, la marque française fait son apparition sur le marché égyptien, au moment même où, Hosni Moubarak, nommé vice président par Anouar el Sadate, faisait son apparition, toujours souriant, sur les écrans de télévision(...)"





Certes, l'info est un peu périmée, mais bon...

vendredi 18 novembre 2011

" Et, témoin mes deux oreilles, nul n'a jamais pu me dire / Pourquoi l'on m'a fait venir et l'on me fait m'en aller"




Citer un poète persan sur un blog de gonzesse, ça fait toujours un peu genre "j'ai un esprit profond, t'as vu, y a des choses fortes qui résonnent en moi, ouais ouais ouais, absolument,c'est pas parce que je parle de pyjamas à pois que je me questionne pas sur le sens de la vie tous les matins dans le bus pour Malakoff..."

Ou ça fait juste genre j'ai été au cinéma et j'ai vu "Poulet au prunes" de Satrapi et Paronnaud, ce qui est un peu plus crédible.

Le dessin, il faut avoir lu "Le mec du milieu" pour percuter un peu. Mais évidemment, vous l'avez déjà lu!
(Et si c'est pas le cas, je suis sympa, je vous ai mis le lien vers PriceMinister, seulement 4,65 euros dites-donc, c'est une affaire!)

mercredi 16 novembre 2011

Glamour sexy baby like an egyptian




Ah bah faut cliquer hein!


(Edit: j'ai posté cette note sur la Rouflaquett(e), où en cliquant sur l'image on peut zoomer et mieux voir la planche qu'ici...)

mardi 15 novembre 2011

Si si la famille...

Il y a...pffiouu...à peine sept petits mois, j'avais promis que je posterai un peu au sujet de mon séjour en Egypte. Et je suis une femme de parole.


(Pour commencer, des petits trucs et crobards retrouvés dans mon vieux carnet, cherchez pas trop à comprendre...)




lundi 14 novembre 2011

Mais qu'est-ce que t'as doudou dis-donc?




Des gens du métro, des gens de dans ma tête, des mixtures improbables des deux...

Et puis ça vous changera un peu de cette grosse tête d'abrutie:



(Ah, pour les déçus qui espéraient retrouver l'ami Carlos dans cette note, il faut savoir qu'en guise de titre je mets la plupart du temps le premier truc qui me passe par la tronche, même si ça n'a aucun rapport. Et là, bah... c'était Carlos. Parce que Carlos, c'est rigolo. Voilà voilà.)

Yay!

dimanche 13 novembre 2011

Dreeeaaaams are my realityyy...

On dirait pas comme ça, mais depuis toujours, la nuit, pendant que j'ai l'air de ronfler paisiblement comme un goret asthmatique, il s'en passe des trucs fous sous mes cheveux fourchus!

Parfois, je me dis que je pourrais écrire des scénarii pour David Lynch...







Désolée, mais la famille Huxtable est trop laborieuse à encrer...

Et pour ceux qui s'insurgeront aussi contre la non-ressemblance du dessin de François Bayrou, je rétorquerai juste que, bon, je suis quand même bien placée pour savoir à quoi il ressemble, le François, vu qu'on est un peu intimes, maintenant, hein...

samedi 12 novembre 2011

Retour en petites pompes



J'ai eu envie de fêter mon retour à la civilisation (celle qui est relativement bien équipée, informatiquement parlant) sur la Rouflaquett(e), parmi les amis du poil, alors si vous estimez que vous en avez déjà assez vu pour aujourd'hui, ne cliquez SURTOUT PAS sur le lien tout en bas...

Bon, à la base, je voulais mettre l'image ci-dessous en guise de teaser, avant de me rendre compte que ça pourrait éventuellement prêter à confusion...





Et plok!

mardi 1 novembre 2011

Il est 3h30, alors hein, bon, je trouverai un titre plus tard. Peut-être.

Wouhou, six mois plus tard, the return of the Boublicitude!

Bon, je vous passe les explications sur mon matos qui date de 1932 avec lequel je peux pas faire grand chose; mais j'ai un téléphone qui prend des photos, alors vous voyez bien que j'y mets quand même de la volonté...










J'en profite pour remercier Riggs de m'avoir prêté un ordinateur chilien.
Et si pour changer d'ici vous voulez voir un blog poilu avec de belles images scannées proprement, et un magnifique nouveau fond qui risque de vous filer le syndrôme de Stendhal (Monkey rules!), il y a toujours la Rouflaquett(e)!

Edit: il manquait une vignette aux arguments hautement constructifs sur la gent masculine (Blogger refusait de la mettre dans le bon sens); c'est désormais réparé. Je vous prie d'agréer une nouvelle fois, madame, monsieur, l'expression de ma désolation la plus profonde pour la qualité de ces images. Zoubis dans vos faces.